~
 

Partagez | 
 

 Freya | Can you fly without wings ? [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Freya | Can you fly without wings ? [Fini]   Dim 13 Mar - 21:05


FREYA


Prénom - Nom
► Freya Jaeger.
Surnom
► Fré, et d'autres qu'elle préfère ignorer.
Âge
► 25 ans.
Groupe
► Milice.
Classe
► Ange/Cyborg.
Orientation Sexuelle
► Hétéro.
Nationalité
► Caelia.
Habitation
► Quartier Fedora.
Rang
► Membre de la Milice.
Métier
► Chasseuse de prime.
Statistiques
► Attaque 67/Esquive 44/Magie 63

Pouvoir
► Elecktrokinésie - Source constante d'énergie, son corps produit de l'électricité presque en continu. Incapable de projeter l'élément, celui-ci circule juste sous la peau de Freya et s'échappe dans l'air afin de se débarrasser du surplus. Ayant autant d'effet que de l'électricité statique au naturel, le choc devient plus violent si elle amplifie l'intensité. Cela provoque tout de même des brûlures plus ou moins importantes, et la maîtrise ayant tendance à lui échapper, il n'est pas rare qu'elle se brûle sans s'y attendre. Son pouvoir entre quelques fois en interférence avec ses parties mécaniques, les faisant disjoncter.
L'un des avantages reste tout de même son immunité aux électrocutions. Ainsi, elle n'a jamais eu à craindre la pluie ou l'eau en général qui ne fait que grésiller sur sa peau. Cependant, elle n'a jamais compris pourquoi cet élément ne pouvait servir de conducteur pour son électricité.


What do you see in the mirror ?


La jeune femme que tu es se remarque facilement. Difficile effectivement de dissimuler ton mètre quatre-vingt-sept même au milieu d'une foule. Tu affectionnes par ailleurs ta taille qui te permet d'amplifier chacun de tes mouvements. Chacun d'eux est gracieux, bien qu'un peu figé lorsque tu es en service, accentuant l'impression féline qui se dégage de ton corps. Car il faut le dire, en plus d'être grande, tu es aussi fine et la souplesse ne te fait pas défaut malgré ta musculature. Ceux-ci, résultats de tes nombreuses années d'entraînement, sont secs et bizarrement peu visible sous ta peau veloutée. Elle est loin d'être aussi parfaite qu'elle semble l'être, ceci-dit. De nombreuses blessures, principalement des brûlures, la parcourent en formant comme des étoiles blanches sur ta peau déjà pâle.

Ton visage, également, ne peut être facilement ignoré. Ce n'est pas particulièrement à cause de tes traits. Ils sont en somme assez banaux : fins, comme le reste de ta silhouette, un petit nez légèrement en trompette, des lèvres fines. Rien n'est bien particuliers à ce niveau-là. Non, ce qui retient vraiment l'attention sont tes yeux. Leur étrangeté intrigue, perturbe et occasionne bien d'autres réactions qui t'étonnent encore quelques fois. Parce que tu ne comprends pas cet engouement pour ton regard. Bien entendu, on te l'a déjà expliqué, mais tu as grandi avec. Alors tes yeux vairons ne te semblent pas si impressionnants. Certes, le droit est bleu-gris et le gauche rouge, mais ce n'est pas une raison, selon toi, de te fixer pendant de longs instants.

Tes cheveux ne sont pas des plus discrets non plus. D'un blanc pur, ils s'avèrent même plus utile que ta grande taille pour te retrouver au milieu d'une foule. D'autant plus que tu ne te décides presque jamais à les attacher malgré leur longueur. Même s'ils t'arrivent au milieu du dos, tu n'es pas gêner dans tes mouvement alors tu ne trouves aucun intérêt à les nouer. Ta coupe est un ensemble de dégradés qui crée ainsi une cascade de légères ondulations autour de ton visage. Quelques mèches viennent parfois obscurcir ta vision mais elles ont vite fait de se dégager avec un simple souffle de ta part. Certains te questionnent quelques fois sur l'origine de leur couleur, imaginant un albinisme. Mais ce n'est pas le cas, même si tu ne saurais pas vraiment expliquer. Tu te contentes de dire que cela vient de ta nature d'ange.

Tu caches assez bien ta véritable nature d'ailleurs, laissant souvent le doute planer. Tu ne laisses que rarement apparaître tes ailes aussi blanches que tes cheveux après tout, assez encombrantes tu l'avoues. Atteignant trois mètres et demi d'envergure, tu prends tout de même un certain plaisir à les déployer pour ensuite t'envoler. Ce qui s'avère assez rare, leur utilité est avant tout de t'avantager dans tes déplacements lors de certaines situations, principalement des combats. Elles sont assez fortes pour cela. Autres éléments que tu caches : tes membres bioniques. Tu as perdu ton avant-bras droit et ta jambe gauche jusqu'à la cuisse dans certaines circonstances que tu n'expliques jamais. Pour cela, encore faudrait-il que l'on remarque ces parties artificielles de ton corps car ils sont recouverts d'une peau synthétique très ressemblante même au toucher.

Tu ne portes qu'assez rarement ton uniforme de la Milice, sauf lorsque cela s'avère nécessaire. En tant que chasseuse de têtes, tu trouves plus intelligent d'être en civile pour passer plus facilement inaperçue. Ton style est qui plus est des plus simples, mettant quand même tes courbes en avant. Des tee-shirts et débardeurs moulants soulignent sans soucis ta poitrine généreuse, et tes hanches ressortent grâce à toutes sortes de pantalons. Ne t'en tenant à aucun style prédéfini, il t'est aisé de passer d'un style décontracté à un autre plus classe, changeant alors tes rangers en talons. A vrai dire, tout dépend de ton humeur car la mode ne t'intéresse pas vraiment. Tu n'as aucun accessoire mis à part tes lunettes et ton cache-oeil que tu ignores bien souvent.



Can you read my mind ?


Il est compliqué de te cerner, mystérieuse comme tu es. On pourrait même dire que personne ne te connaît sous ton vrai visage. Tu sembles revêtir un masque différent pour chaque situation ce qui te rend difficile à suivre. Pourtant, tu t'en aperçois à peine, c'est simplement devenu un automatisme pour toi. T'adapter est quelque chose que tu as appris à faire et que tu executes à la perfection, du moins pour ceux ne faisant pas attention. Tes émotions ont toujours eu tendance à te trahir durant cet exercice bien que tu les contiennes. Mais c'est assez inutile tellement tu es expressive sans même t'en rendre compte. Ainsi un observateur aguerri pourra remarquer dans ta façon de bouger, tes yeux, ta voix, ce que ton expression ne dit pas ou cache, avec quelques défauts parfois.

Parmi tes qualités, tu peux compter la patience. Mais le calme n'en fait pas partie, et bien que tu puisses supporter de nombreuses choses pendant un délai plus ou moins long, ce n'est pas pour autant que tu ne bouilliras pas. Malheureusement pour la source de ta colère, tes emportements ont tendance à faire des étincelles. Par chance, ton énervement est graduel, passant par l'exaspération et l'agacement au début. Allant jusqu'à taper dans quelque chose à la fin. Tu ne fais que rarement dans la demi-mesure, après tout. Il existe tout de même quelques exceptions qui échappent à plusieurs étapes. Malgré tes efforts, tu sais parfaitement que tu ne peux pas accepter tout le monde, et certains te sont tout bonnement insupportables dès le premier regard.

Tu es sûre de toi, c'est indéniable. Et cela te rend quelques fois impulsive. Tu te maudis lorsque cela arrive car ta confiance provient de tes connaissances en stratégies et concernant tes propres capacités. Mais ce n'est pas pour autant que tu dévoiles ton savoir. Tu trouves plus avisé que l'on te sous-estime en te pensant plus bête ou plus faible que tu ne l'es. Après tout, ton appartenance à la Milice n'est visible qu'en de rares occasions et les gens sont loin de croire que tu puisses être dangereuse. Car tu l'es. Et ce n'est pas une mince affaire que de se retrouver face à ce côté de ta personnalité pour le moins agressif. Tu es bien souvent le chasseur qui guette sa proie, attendant patiemment une ouverture quelconque afin de lui présenter tes crocs. Sauvage ? Surement. Mais qui a dit que les anges devaient-être parfaits ?

Lorsque tu laisses tomber le masque, tu te révèles émotive, te laissant emporter par ce que tu ressens. Mais c'est un spectacle bien rare que tu n'offres qu'à certains, ta confiance étant ardue à obtenir. Après tout, ton métier t'amène à la méfiance, et travailleuse comme tu es, celui-ci ne quitte que rarement ton esprit. Pourtant, tu aimes profiter de petits plaisirs simples, qui remplissent généralement tes journées libres. Tu n'as tout de même que 25 ans et tes goûts sont ceux de ton âge. Ainsi tu ne diras jamais non pour paresser au soleil, aller boire un verre, faire les boutiques ou simplement t'amuser. Mais pas avec n'importe qui. Tu as beau devenir assez ouverte une fois que tu laisses ton travail de côté, peu de personnes retiennent réellement ton attention et dans ce cas-là, tu préfères les ignorer.

Tu ne préfères porter attention qu'à ce qui attise ton intérêt, l'ennui étant ton pire ennemi. Tu auras beau essayer de le cacher, il est difficile de ne pas remarquer ta mine boudeuse lorsque l'ennui se présente dans ton esprit. Alors tu cherches des situations capables de te distraire, les provoquant parfois. Tu peux même te montrer légèrement effrontée, voire insolente, quand l'envie t'en prend. Mais quand l'humeur ne s'y prête pas, tu n'apprécies que peu lorsque tu es confrontée à ce genre de comportement. Surtout les personnes un peu trop entreprenantes. Les histoires de coeur n'ont jamais été pour toi, et tu n'es pas sûre que ce fait change un jour. Tu écartes donc les dragueurs en tout genre, d'abord gentiment puis moins s'ils se montrent trop persistant. A moins que tu les laisses croire qu'ils ont atteint leur but jusqu'à ce que tu effaces ta moue séduite pour redevenir toi-même.


Everything begins at a certain time


Ton histoire commence avant ta naissance. On pourrait la commencer avec la rencontre de tes parents, mais ce n'est pas ce qui nous intéresse. Après tout, ils ont vécu loin de la Dictature, sans jamais prendre part. Une vie simple mais suffisante pour eux, avec les quelques soucis inévitable. Tous deux anges, ils eurent rapidement un enfant, ton frère aîné. Loki plus précisément. Leur amour fut concentré uniquement sur lui pendant un peu plus de sept ans. C'est alors que tu naquis. Le deuxième ange de leur vie. Tes différences les ont longtemps inquiétés et personne ne saurait dire le nombre de médecin que tu as vu encore toute jeune. Mais le diagnostic restait le même : malgré tes cheveux et tes yeux, tu étais en parfaite santé. Les visites ont cessé, alors que tu approchais tes 3 ans. Tu étais trop jeune pour t'en souvenir mais ton esprit non, tu gardes donc un certain malaise face à ces personnes en blouse blanche.

Loki t'a rapidement servi de modèle. Votre différence d'âge ne t'empêchait que rarement de le suivre et cela t'a souvent attiré des ennuis. Mais il était présent pour te protéger à chaque fois. Ainsi, vous avez fait les 400 coups, fait le mur alors que vos parents vous pensaient endormis. Ces moments te seront toujours précieux même si tu essayes de le nier. Cependant, à l'école tu éprouvais des difficultés. Au début, tu étais loin d'avoir une quelconque idée de se que tu voulais devenir alors la motivation te manquait. Tu décrochais souvent durant les cours, accumulant des lacunes que tu eus ensuite du mal à rattraper. Mais tu as toujours eu cette intelligence qui te permettait d'élaborer de nouveaux plans avec ton frère. Il était presque le seul que tu considérais comme ton ami par ailleurs. Non pas que tu ne te montrais pas ouverte avec les autres enfants, simplement ceux-ci te considéraient étrange avec tes yeux de deux couleurs et la blancheur de ta chevelure. Une erreur de leur part car c'est ce qui fait ta force et tout ton attrait maintenant, et tu le sais parfaitement.

Quelques bagarres eurent lieu au début de ton adolescence, déclenchées par ton côté rebelle. Tu ressemblais de plus en plus à ton frère, mais il était évident que tu étais moins dans la retenue. Vous n'aviez déjà à cette époque que l'apparence d'anges. Tes amis ont changé, les anciens t'ont délaissé et tu t'es retrouvée entourée de ceux qui admiraient ta force. Ces mauvaises fréquentations t'ont amené de nouveaux problèmes. Le Nisshoku vous a beaucoup tenté, après tout c'est une organisation illégale. Il ne vous en fallait pas beaucoup plus pour chercher à l'intégrer. Mais tu avais oublié un élément, pourtant important. Tes parents te recadrèrent alors que tu approchais 14 ans. Ils t'imposèrent des règles et te montrèrent une façon de faire que tu détestes toujours. Cependant, cette nouvelle éducation te permit de découvrir un exutoire à ton trop plein d'énergie. Ce fut le début de ton apprentissage de l'art du combat.

Tu t'y es révélée douée. Et tu ne peux le nier, tu as retrouvé le droit chemin. Oh, tu restais une adolescente alors tu as continué avec Loki de faire vos coups montés. Mais la différence d'âge a fini par vous éloigner, plus encore ta décision de rejoindre la Milice dès que tu le pourrais. Vous continuiez à vous voir fréquemment au fil des années. C'est d'ailleurs lors d'une de ces sorties que c'est produit le moment le plus traumatisant de ton histoire. Sans savoir ce qui se passait, ton frère et toi vous êtes retrouvés au milieu d'une confrontation entre le Nisshoku et la Dictature. Dans ta mémoire, les évènements sont flous, seule les cris y ont subsisté. Les cris de douleur d'avoir perdu ton bras et ta jambe, ceux de Loki d'avoir perdu son oeil. Tu as eu de la chance qu'on est pu trouver des membres mécaniques compatibles. Ainsi à 16 ans, tu as commencé une longue rééducation, tout en continuant les sports de combats contre l'avis de tous.

Ainsi tu en as maîtrisé certains et continues d'en apprendre d'autres. Cela fait neuf ans que tu pratiques quotidiennement, et bien moins depuis que tu considères les éléments mécaniques de ton corps comme partie intégrante de qui tu es. Mais si tu as surmonté l'accident sans problème apparent, tu caches une haine profonde pour l'Organisation et la Dictature. Car tu as fini par être informé de ce qui s'était passé. Toi, qui avait réussi à vivre loin de tout ça, avait été confrontée à leur violence d'une manière marquante. Le visage de ton frère te le rappelait quand ce n'était pas l'impression de manque créé par la disparition de tes membres. Enfin, les quelques fois où tu le vis, car il disparut sans laisser de trace peu de temps après avoir récupérer. Tes parents, quant à eux, ne pouvaient te regarder qu'avec une tristesse et une pitié éprouvante. De dures années qui forgèrent ton caractère pour faire en partie qui tu es maintenant.

La Milice t'a accepté lors de ton vingt-et-unième hiver, ta bouée de sauvetage en quelques sortes. Un réconfort bienvenu même si ta nouvelle fonction ne t'apporterait pas le calme mais probablement plus de blessures. Ca ne t'inquiétait pas, pourtant. Après tout, tu avais augmenté tes capacités aussi bien physiques que magiques. La raison ? Tes parties mécaniques. Si ton électricité les faisait souvent disjoncter, tu avais découvert un potentiel de frappe plus important. Alors tu t'étais entraînée pour perfectionner l'utilisation de l'ensemble et le résultat est plutôt satisfaisant. Bien sûr, il y a quand même eu des cicatrices durant ces quatre ans, mais tu continues ton travail. Que ce soit des membres du Nisshoku ou de la Dictature, peu importe, tu dois simplement les trouver. Et si tu pouvais mettre la main sur ton frère, tu serais même contente.


Comment vous savez qu'il y a quelqu'un derrière l'écran ?!


Pseudos(s)
► Kuro, Shiro, Kallan et quelques autres ~
Âge
► 18 ans et encore toutes mes dents.
Comment t'es arrivé(e) ici?
► Par un parto.
Avis sur le forum
► Il est canon ! Mais j'avoue avoir mis un petit moment avant de trouver la partie pour les présentations x')
Code du règlement
Huo censure le code ee
Avatar
► Kaneki Ken (genderbend) from Tokyo Ghoul.
Autre
► C'est trop cool les bunbuns *^*


© ASHLING POUR EPICODE




Dernière édition par Freya le Dim 20 Mar - 22:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Freya | Can you fly without wings ? [Fini]   Dim 13 Mar - 21:38

Le nain pervers qu'est mon perso ne te lâchera pas. Même si ça l'amène à la mort.

Ahm ahm. Bienvenue sur le forum eve

Un personnage intéressant dès le début de ta fiche ! Bon courage pour terminer tout ça. J'ai hâte de la lire une fois terminée ! ♪
N'oublie pas, avant de terminer de ta fiche, d'activer ta fiche personnage et de remplir ton profil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Freya | Can you fly without wings ? [Fini]   Lun 14 Mar - 9:04

Oooh personnage intéressant ~ J'ai hâte de voir la suite :>
Bon courage pour tout compléter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-a-e-l-i-a.forumactif.org/

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Freya | Can you fly without wings ? [Fini]   Dim 20 Mar - 22:49

Merci !
Huo risque effectivement d'avoir quelques problèmes avec Freya s'il est trop persistant x)

Sinon, j'ai fini ! J'espère que ça ira ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Freya | Can you fly without wings ? [Fini]   Lun 21 Mar - 7:19

J'aaaaaime cette histoire, madame. eve
Je valide, je ne vois rien à reprocher ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-a-e-l-i-a.forumactif.org/

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Freya | Can you fly without wings ? [Fini]   Lun 21 Mar - 20:31

Je n'ai rien non plus à ajouter ! Je valide ton perso !

icon
Te voilà validé !
Cette étape à présent passée, il est temps d'aller concrétiser tout ça en RP ! Mais tout d'abord, n'oublie pas d'aller te recenser dans les différents bottins : Rang et métier, les pouvoirs et les avatars. Une fois cela fait, il faudra aussi que tu ailles poster ta fiche de lien, pour que ton personnage ne soit pas tout seul... tu pourras aussi, si tu le désires, poster sa fiche d'évolution afin d'y retranscrire ses évolutions mentales. Tu peux même commencer la rédaction de son journal intime !
Mais si tu te contre-fiches de tout ce qui vient d'être proposé, tu peux tout aussi bien aller faire une demande de RP ou bien en proposer un si tu as un projet super-top-cool à mettre en place.

C'est bon, tu as tout lu ? Bien, si aucun problème ne persiste, nous te souhaitons de bien t'amuser sur Caelia ! N'hésite pas à harceler le staff de questions, ou bien d'en poster une ici.

Que la sainte clé te bénisse, et que ta visite sur Caelia soit vertueuse, jeune pousse ~
Code par MV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Freya | Can you fly without wings ? [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Freya | Can you fly without wings ? [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les faits et gestes des Wings.
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» Renouvellement de contrats...DETROIT Red Wings!
» Petite tornade [fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C A E L I A :: HRP :: Paperasse :: Papiers s'il vous plaît! :: Validés-