~
 

Partagez | 
 

 Danse pour moi, larbin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Danse pour moi, larbin.   Sam 25 Juin - 23:46


Le soleil se levait paresseusement dans le ciel rosé. Pas plus énergique que l'astre de feu, Loki entrouvrit la paupière droite, avant de la refermer aussitôt, aveuglé. C'était bien lui ça, oublier de fermer le volet juste en face de son lit. Peut-être fallait-il changer la position du matelas, ou même inverser la tête et les pieds ? Mais comment faire dès lors, pour contempler les rares étoiles flottant paisiblement dans le ciel nocturne ?
Dilemme.
Pas le temps d'y réfléchir. La journée avait déjà commencée, et s'attarder davantage ne ferait qu'attirer des ennuis à notre protagoniste. Il soupira, s'étira promptement, jeta la couverture sur le côté et posa ses pieds sur le sol. Le contact glacé le fit frémir. Penser à acheter des chaussons pour le carrelage. Loki se mit sur ses deux jambes, et commença à se préparer, l'esprit encore embrumé par le sommeil trop récemment quitté.
Une fois habillé (costar noir, pas de cravate, chemise ouverte au niveau de la clavicule), coiffé (d'une vague queue de cheval), bandeau sur l'oeil gauche, ouverture des placards. Mais là encore, une déception. Vide. Rien. Aaah... penser à faire des courses.
Afin de ne pas oublier la liste des choses auxquelles il devait penser et qui commençait à sérieusement à s'allonger, il s'arma d'un stylo, d'un petit post-it, l'avait rempit avant de le coller au milieu du frigo, tristement vide lui aussi.
La seule chose dans laquelle il trouva du réconfort ce matin, c'est dans son paquet de cigarettes, encore plein, lui.
Il jeta sa veste sur son épaule, sa cigarette fumante entre ses doigts et sortit de son appartement, direction le palas de "Monsieur le Grand Dieu Renchi" comme il s'amusait à secrètement l'appeler. Vallait mieux que Renchi n'en sache rien. Jamais.

Une fois au palais, en tant que Bras gauche du chef de la Dictature, Loki avait quelques devoirs. Notamment donner deux trois ordres aux larbins de "Sa Majesté" (pas très recherché celui-ci) pour qu'ils exécutent ses désirs sans que le blond n'ait à trop bouger son petit doigt. Hier, Renchi avait eu une demande un peu particulière (les Dieux sont peu excentriques parait-il). Par conséquent, Loki avait chargé un serviteur de la tâche. Restait à savoir maintenant, où était passé le-dit serviteur. Quel était son nom déjà ? Théo ? Teabaldo ? Toedolba ? Rien à faire, pas moyen de s'en souvenir. Ce n'était pas vraiment important de toute façon. Si ça devait l'être, Loki ferait peut-être l'effort de garder le matricule du petit dans un coin de sa tête. Pas sûr que ça arrive cela dit.
Ainsi donc, dans sa quête d'un petit exécuteur-d'ordres, Loki questionna les quelques personnes qu'il croisa sur sa route. Indications après indications, il reconnut enfin la silhouette recherchée. Allez savoir pourquoi il était capable de reconnaitre une personne vue une fois de dos mais pas se souvenir de son prénom. Mémoire sélective, comme tu es parfois ingrate.
Il s'approcha de l'individu, posa sa main sur son épaule pour attirer son attention et l'inviter à se retourner. La cigarette au coin de la bouche il le reluqua avec un petit sourire qui se voulait sympathique. Pourtant, il n'avait pas très envie de rire là tout de suite. Il était même, un peu inquiet.

- Tu es revenu les mains vides petit ?
demanda-t-il la tête légèrement penchée sur la gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Danse pour moi, larbin.   Dim 26 Juin - 13:28



Danse pour moi, larbin




BIP BIP BIP.

Ca Teo, c'est ton réveil. Et ça, ça veut dire, "bouge ton cul de ton lit et lève toi" mais le seul truc que tu trouves à faire c'est de ne pas l'entendre.
Et comme un réveil c'est loin d'être discret, c'est toujours le type dans la chambre d'à côté qui vient l'engueuler alors qu'il dort comme une bûche de noël sans qu'on puisse y faire quoi que ce soit. Enfin, une bonne baffe ou deux ça réveille bien.

Mais bon il a fini par se lever pour de vrai, finalement après son gros dodo et être allé chercher sa tasse de thé quotidienne du matin, en s'efforçant de pas s'endormir sur ses tartines.. Et c'était dur, très dur, parce que les paupières de Teo étaient déjà à moitié fermées et ses cernes de 3 km prouvaient bien qu'il pouvait s'endormir à tout moment. Ce qui était bien évidemment le cas, malheureusement pout certains. (surtout Renchi, en l'occurrence)

Parce qu'il avait beau être majordome, ce n'est pas ce qui l'empêchera de remplir ses 20h de sommeil quotidienne. Encore moins Renchi. Et de toutes façons, le Dieu n'avait pas assez d'autorité pour l'engueuler pour de vrai. (bon il fronçait les sourcils, mais vous connaissez Renchi, même les bunbuns se foutent de lui). Et ce n'est pas ce qui l'empêchera non plus de se balader en pyjama dans le palais, comme il était en train de le faire.
Enfin, c'était autre chose qui l'en empêchait, à ce moment précis. Une main sur son épaule, le faisant pivoter à 180° pour avoir en face de lui un homme qui le dépassait largement, forçant petit Teo à lever légèrement la tête vers lui. Il plissa les yeux. Ce visage lui était familier. Un peu.

- Tu es revenu les mains vides petit ?

D'une première chose, c'est pas Teo qui était petit. C'était le monsieur qui était grand. Et ses mains oui, elles étaient vides. Le brun les avait sorties de ses poches pour regarder ses mains blanches, qu'il montra ensuite au grand monsieur dont il n'avait pas le nom :

- Oui.

Avant d'ouvrir graand sa bouche, une main devant, pour bailler, et de tourner les talons, en faisant un mouvement mou de la main pour dire au revoir.

- Je vais me coucher, bonne nuit.

Alors qu'il était encore assez tôt dans la matinée.

Loki







FICHE DE RP (C) MISS YELLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-a-e-l-i-a.forumactif.org/

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Danse pour moi, larbin.   Dim 26 Juin - 14:44


Ce n'était pas la première fois que Loki avait à faire à des incompétents, des abrutis ou tout ce que vous voulez. Mais là, ce gamin l'avait juste séché. Il avait sortis les mains de ses poches et les avait tendues au blond, comme pour montrer qu'en effet, il n'avait pas grand chose sur lui là tout de suite.

- Oui.


Loki aurait bien placé un "Pardon ? C'est une blague ?" légèrement agacé mais en voyant l'allure de son interlocuteur, il savait qu'il pouvait le croire sur parole. En pyjama, au milieu des couloirs du palais de Renchi. Récemment réveillé si l'on en jugeait les épaisses cernes sous ses yeux et son regard vide. Alors lui, il n'était clairement pas au courant de ce qui l'attendait. Il n'avait pas l'air au courant de grand chose pour dire la vérité.
C'est lui ? Le majordome de Sainte-Nitouche ? Il y avait de quoi s'alarmer quand même !
Mais avant que Loki n'ait pu réagir, l'impertinent bailla à s'en décrocher la mâchoire, tourna les talons et le salua vaguement pour signaler son départ.

- Je vais me coucher, bonne nuit.


L'homme ne réagit pas tout de suite, choqué par tant d'insolence et de désinvolture. Une fois ses esprits recouvrés, il rattrappa le malotru, lui barra la route et, se baissa sensiblement pour le regarder droit dans les yeux en posant une main sur sa tête. Il commença, d'une voix pour l'instant calme.

- Non, non, non. Je ne crois pas, non. (Il marqua une pause, prit le temps de soupirer et continua en articulant chaque terme, déjà en train de s'énerver :) Hier. Tu te souviens d'hier petit ? Tu sais, il faisait un peu gris, on était dans un couloir un peu semblable à celui-là. Tu te souviens pas vrai ?

Il fit mine de lui laisser le temps de répondre, mais il enchaina rapidement après cette question rhétorique.

- Je t'ai demandé quelque chose. C'était important, trèès important. Renchi voulait un gâteau spécial, que j'avais déjà commandé dans sa boulangerie préférée. Ça te revient ? Tu es allé le chercher pas vrai ? En dormant ou pas je m'en fou, tu es allé le chercher ?

La tension était à présent perceptible dans sa voix. Loki n'était pas patient, il s'énervait vite. La colère réveillait toujours la douleur de son œil, et cette douleur le rendait exécrable. Le majordome avait peu de chance d'échapper à un sermon monumental !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Danse pour moi, larbin.   Dim 26 Juin - 19:13



Danse pour moi, larbin





- Non, non, non. Je ne crois pas, non.


Comment ça, il ne croit pas?
C'était pourtant bien visible que Teo se redirigeait vers sa chambre. Mais l'homme n'avait pas l'air d'accord, et ça commençait à ennuyer l'ange, qui se frottait les yeux avec ses poings, pendant qu'il parlait de la pluie et du beau temps.

- Hier. Tu te souviens d'hier petit ? Tu sais, il faisait un peu gris, on était dans un couloir un peu semblable à celui-là. Tu te souviens pas vrai ? Je t'ai demandé quelque chose. C'était important, trèès important. Renchi voulait un gâteau spécial, que j'avais déjà commandé dans sa boulangerie préférée. Ça te revient ? Tu es allé le chercher pas vrai ? En dormant ou pas je m'en fou, tu es allé le chercher ?

Hmm non. Teobaldo ne se souvenait pas. Et il n'avait pas très envie de s'en souvenir. Alors la seule chose qu'il a trouvé à répondre, entre quelques bâillements, ce n'étaient que des mots qui risquaient d'être la goutte d'eau qui ferait déborder le vase de colère du Bras Gauche, qui commençait déjà s'agacer :

- Je ne vois pas de quoi vous parlez monsieur, vous devez vous tromper... peut être.

S'en suivit un loong bâillement, avant de continuer d'un ton monotone.

- C'est pas bien grave, de toutes façons. Et puis, vous savez, je fais rarement ce que demande Renchi... je vois pas pourquoi je vous aurais obéi. Et c'est pas comme s'il allait faire quelque chose s'il n'avait pas son gâteau, de toutes façons.. Il marqua une petite pause, avant de terminer sur le même ton : Sur ce, bonne nuit.

Et ainsi, il repartit en direction de sa chambre. Même s'il n'allait pas y retourner aussi vite qu'il ne l'imaginait.

Loki







FICHE DE RP (C) MISS YELLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-a-e-l-i-a.forumactif.org/

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Danse pour moi, larbin.   Sam 2 Juil - 19:51


- Je ne vois pas de quoi vous parlez monsieur, vous devez vous tromper... peut être.

Peut-être ? Comment ça peut-être ? Certes il pouvait arriver à n'importe qui se de tromper, mais pas ici, pas maintenant, pas une demande de Renchi ! Le gamin bailla une fois encore. Loki considéra ce geste comme une preuve de son insolence et de son désintérêt le plus prononcé pour sa personne. Même s'il n'était pas particulièrement attaché aux bonnes manières, il ne pouvait pas laisser passer ça.

- C'est pas bien grave, de toutes façons. Et puis, vous savez, je fais rarement ce que demande Renchi... je vois pas pourquoi je vous aurais obéi. Et c'est pas comme s'il allait faire quelque chose s'il n'avait pas son gâteau, de toutes façons... Sur ce, bonne nuit.

Je ne sais pas ce qui est pire : le fait qu'il sache que c'est un fainéant et qu'il l'assume relativement bien, ou son envie d'aller roupiller... Loki n'était pas très doué avec les enfants. Il avait beau avoir eu une petite sœur, il n'avait jamais été un modèle à suivre. Devait-il considérer ce petit jeune comme un "attardé" ou comme un "pauvre petit gamin" ? Dans tous les cas, il ne le laisserai certainement pas filer. Il rattrappa -une fois encore- le majordome et le tira par l'oreille, comme on avait pu lui faire autrefois.

- Non. Ton lit, t'oublies ! Tu te prends pour qui ? Tu te crois au-dessus des autres ? C'est pas parce que Renchi ne dis rien sur ton comportement que c'est une raison pour continuer à jouer le tire-au-flanc ! Tu ne sais même pas accomplir une tâche aussi simple qu'aller chercher un fichu gâteau ! Comment as-tu pu atterrir ici ? Je n'ai jamais croisé d'incapable pareil ! s'emporta le bras gauche.

Il lâcha l'oreille pour agripper le col du pyjama, au niveau de la nuque de sa victime, pour mieux la trainer derrière lui.

- Tu vas commencer par te trouver une tenue décente. Ensuite je te ferais balayer les couloirs et laver les fenêtres ! Et si le coeur m'en dit, tu t'occuperas aussi des murs et des portes !

Il allait lui apprendre lui, à tourner en rond pendant que les autres s'affairaient à sa place. Pas possible d'avoir engagé quelqu'un d'aussi incompétent ! A croire que le DRH lui-même dormait sur la table de son bureau pendant les entretiens. Il allait falloir reprendre tout le personnel en main, cas par cas si ça continuait de la sorte. Parfois, Loki se disait que Dictature était un bien grand mot, et que du côté de Yanagi, il y avait sûrement des sous-fifres obéissants. Rien que ça, ce serait extraordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Danse pour moi, larbin.   Sam 20 Aoû - 13:19



Danse pour moi, larbin




Evidemment que non, il n'allait pas le laisser partir. Et ça désolait beaucoup la majordome, qui ne désirait rien de plus que d'un peu de répis. Et du répis il n'en aurait pas, surtout si le bras gauche commençait à lui torturer l'oreille. Bon c'est vrai que c'est rien du tout, tirer l'oreille, mais pour un être aussi frêle et délicat que notre jeune Teobaldo, ça lui arrache facilement des larmes aux yeux eet un petit cris de douleur.

- AIEAIEAIEAIE Aaaaaïe monsieur vous faites mal ! Arrêtez ! S'il vous plaît ! ...

Même ses cris plaintifs semblaient fatigués.

- Non. Ton lit, t'oublies ! Tu te prends pour qui ? Tu te crois au-dessus des autres ? C'est pas parce que Renchi ne dis rien sur ton comportement que c'est une raison pour continuer à jouer le tire-au-flanc ! Tu ne sais même pas accomplir une tâche aussi simple qu'aller chercher un fichu gâteau ! Comment as-tu pu atterrir ici ? Je n'ai jamais croisé d'incapable pareil !

- c'est quoi votre nom déjà?


Même si il se faisait traîner comme un sac de sport par le col, c'est la première chose qui vint à l'esprit de l'ange. Et comme si ce n'était pas assez, il commençait à trouver la position dans laquelle il était plutôt confortable. Et croyez le ou non c'est assez mauvais signe.

- Tu vas commencer par te trouver une tenue décente. Ensuite je te ferais balayer les couloirs et laver les fenêtres ! Et si le coeur m'en dit, tu t'occuperas aussi des murs et des portes !

Et il parlait et il parlait, sa voix suave semblant chanter une berceuse aux oreilles du majordome, qui, petit à petit s'endormait malgré sa position. Il était déjà ailleurs, dans un autre monde où les chiffres sont des moutons et les mots une douce mélodie lui faisant clore les yeux et respirer de manière régulière.

Et très vite, malgré le discours de son moyen de transport, Teobaldo finit par s'endormir non sans une once d'insolence. Involontaire certes, mais ça ne risquait pas de plaire au bras gauche.

Loki







FICHE DE RP (C) MISS YELLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-a-e-l-i-a.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Danse pour moi, larbin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Danse pour moi, larbin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une danse pour Noël * Keith&Poppy
» Une danse pour s'oublier. ♥
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» J'AI FAIT LE MORT POUR VOIR QUI DANSE SUR MA TOMBE (CAL)
» "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C A E L I A :: IRP :: Caelia :: Quartier Est :: Palais de Renchi-