~
 

Partagez | 
 

 Roupillon en ville lors d'un soir comme les autres ♦ Freya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Roupillon en ville lors d'un soir comme les autres ♦ Freya   Ven 22 Avr - 20:40

Akira était fatigué, mais level 30 000. Il n'avait pas arrêté de courir toute la journée, et il ne pouvait pas rentrer chez lui piquer un bon roupillon. Et dieu seul sait à quel point il aimerait bien ! Mais le destin avait décidé autrement ; il avait dit un beau "nope" et décidé que Akira serait sollicité dans tous les sens. Notre démon paresseux avait dû donc faire fonctionner son intelligente ô combien limitée pour se sortir de sa situation désespérée.

C'est ainsi que Akira se retrouva en train de se balader sur la place publique, un jus de pomme dans la main, paille à la bouche. Il était tard, le soleil commençait à se coucher et une lueur orangée prenait place. Malheureusement, ça n'arrangeait pas l'affreuse mine du démon. En effet, les cernes violacées prenaient un aspect sinistre ; cela faisait plusieurs jours qu'il dormait (très) mal, en partie à cause de son affreux colocataire (il s'était acheté des bouchons d'oreilles juste pour ne plus l'entendre durant son sommeil). Et ce n'est pas sa peau blanche comme un cul qui allait arranger la chose. Ses yeux oranges, d'habitude éclatants, étaient aussi ternes que ses cheveux. Il marchait tel un zombie en grignotant sa paille. Bref, il était pas beau à voir en ce soir-là. Heureusement, il y avait très peu de passants, du coup il ne risquait pas de faire fuir tout le monde.

Le jeune démon finit par trouver un banc vide à l'ombre. Il s'y précipita et commença à s'y assoir, mais il s'y laissa tomber comme du n'importe quoi. Il était si fatigué... Il était complètement allongé sur le banc, certes peu confortable mais c'était déjà mieux que rien. Le démon senti ses paupières s'alourdir avant de se lover dans les bras de Morphée et de voyager au pays des rêves (ou des cauchemars, au choix). Il était si bien ici...

✂------------
Mes cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukis-world.forumactif.org/

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Roupillon en ville lors d'un soir comme les autres ♦ Freya   Sam 23 Avr - 15:50

Roupillon en ville lors d'un soir comme les autres

Un mauvais jour tout simplement. C'est ce qui te venait à l'esprit quand tu décidais de faire un résumé de ta journée. A cause de tes maudits supérieurs qui plus est. Tu t'étais réveillée de bonne humeur pourtant,ce matin. Mais l'appel que tu reçus peu après être sortie de ton lit t'a fait l'effet d'une douche froide. Tu n'avais absolument aucune idée de la raison de cette convocation mais tu savais que le port de ton uniforme était requis. Ce n'est pas que tu déteste cette tenue : le tissu est léger et souple et tu n'es pas entravée dans tes mouvements. Mais tu perds à chaque fois un peu plus de discretion. Ce qui n'est vraiment pas conseillé en tant que chasseuse de prime. Surtout que ton physique n'était pas passe-partout pour commencer. Tu avais donc rechigné  mais les ordres restaient les ordres, alors tu t'étais préparée en délaissant ton cache-oeil pour une fois.

T'étant déjà mise en retard à cause de ta mauvaise humeur, tu te décidais rapidement à voler jusqu'au poste de police. D'autant plus qu'il s'agissait d'un moyen efficace pour éviter les demandes diverses des passants. Tu n'étais pas devenue Milicienne pour ça apres tout. Pas plus que pour assister à des réunions interminables et parler aux nouvelles recrues. Peu t'avaient d'ailleurs semblé prêts à gérer de grosses affaires, même si ça n'arrivait que rarement. De quoi te désespérer en plus d'être agacée par les regards de certains. Ceux-là n'auraient pas démérité un coup de jus si l'on avait demandé ton avis. Mais ils ne te prenaient pas vraiment au sérieux puisque tu es à peine plus vieille qu'eux. C'est là que ton côté cyborg t'est utile car ta mécanique impressionne toujours. Au moins as-tu eu l'occasion de croiser des Miliciens que tu avais côtoyé lors de ton entraînement.

Tu sortais finalement une fois le soir venu. Le temps t'avait paru infiniment plus long que lors de tes filatures bien que ça n'ait pas duré autant. C'est là que la fatale conclusion apparut dans ton esprit. Il te fallait souffler pour faire fuir ton agacement alors tu décidais de rejoindre ton appartement à pied, faisant maints détours. Tu ne pouvais d'ailleurs que te réjouir du faible flux de passants dans les rues. Un soupir d'aise t'échappa alors que tu profitais de ne plus être en service pour dénouer tes cheveux et déboutonner ta veste. Tu profiterais peut-être de ta nuit de libre pour aller en boîte ou traîner dans un bar. C'était de bonnes idées, et rien que d'y penser un sourire ornait tes lèvres. Perdue dans tes plans pour le reste de la journée, tu arrivais déjà sur la place publique sans même t'en rendre compte. Tu t'arrêtais quelques secondes pour observer le camaïeu orangé du ciel avant de reprendre ta marche.

Cependant, tu te stoppais quelques pas plus loin. Un jeune homme était allongé sur un banc et attirait le regard du plusieurs passants. Tu grimaçais alors que l'hésitation prenait place dans ton esprit. Tu avais beau être dans la Milice, tu ne faisais pas pour autant de patrouille pour régler des problèmes comme celui-ci. Mais l'uniforme ne te laissait pas le choix aujourd'hui. Tu t'approches alors, essayant avant tout de savoir s'il était vivant. Car son teint blafard ne te rassurait pas, bien que tu ne sois pas beaucoup plus mate toi même. Par chance, sa poitrine se soulevait à chacune de ses respirations. Il ne te restait qu'à le réveiller maintenant. Tu le secouais légèrement en retenant ton électricité, hors de question de lui déclencher une crise cardiaque. Tu te penchais un peu pour mieux voir si le garçon émergeait. Tu pris quand même la parole, espérant augmenter tes chances.

« Hey ! Tu vas bien ou tu as besoin d'aide ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Roupillon en ville lors d'un soir comme les autres ♦ Freya   Dim 24 Avr - 10:37

Akira était si bien, allongé sur son banc. Bon y'avait plus confortable mais autant faire avec les moyens de bords. Comme le disait notre cher paresseux : rien ne vaut un bon lit douillet. La boisson du jeune démon était par terre, et une des mains du démon était posée dessus ; inutile de dire qu'on dirait qu'il venait de sortir d'un bar où il avait un peu abusé sur les bords. Enfin, ça c'est si on sait pas que c'était du jus de pomme acheté quelques minutes plus tôt. D'ailleurs faudrait aussi qu'il pense à s'acheter un autre truc pour ne plus entendre son colocataire égocentrique gueuler comme une baleine durant la nuit, moment sacré pour le démon.
Les quelques passants qui osaient passer devant le banc de l'endormi dévisageait ce dernier bizarrement, mais Akira ne pouvait pas le savoir, il dormait profondément.

Akira aurait pu rester allongé ici à roupiller pendant encore longtemps, même si c'est pas très recommandé, surtout si un gens de Renchi le trouvait ici ; au mieux il le réveillerai. Et puis...

- Hey ! Tu vas bien ou tu as besoin d'aide ? dit quelqu'un en le secouant.

Le coeur d'Akira ne fit qu'un bond et il failli sursauter. Le jeune démon grogna et marmonna des choses incompréhensible. M'enfin, pas difficile de comprendre qu'il était pas content. C'est une très mauvaise idée de réveiller un gros dormeur pendant qu'il dort. Au bout d'un court moment, Akira finit par s'assoir sur le banc en se frottant les yeux et en baillant. Il détailla ensuite la personne en face de lui ; une jeune femme complètement blanche avec des yeux vairons. Si c'est pas la classe ça.

- Je dormais très bien, merci, répondit Akira un peu sèchement.

Il se pencha vers son jus de pomme et pris une gorgée de la boisson, qui il faut le dire, lui rafraîchissait le gosier, mais qui lui donnait encore plus soif. Là il avait bien envie d'eau...

✂------------
Mes cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukis-world.forumactif.org/

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Roupillon en ville lors d'un soir comme les autres ♦ Freya   Mer 4 Mai - 12:07

Roupillon en ville lors d'un soir comme les autres

Ce n'était clairement pas la réaction que tu attendais. Et tu le fis comprendre au jeune homme par le regard noir que tu lui envoyas. Si ton visage avait pu exprimer un tant soit peu de l'inquiétude, c'était à présent terminé et ton impassibilité refaisait surface. Les grommellements désagréables ne te plaisaient que peu mais sa réponse une fois bien réveillé t'irritait encore plus. Un grognement t'échappa alors que tu te redressais. Tu devais te retenir d'élever le ton, uniforme oblige, mais impossible pour toi de ne pas être sèche non plus. D'autant plus qu'il ne semblait plus lui porter grande attention alors qu'il se penchait pour ramasser un jus de pomme.

« Contente de le savoir, mais tu devrais plutôt rentrer chez toi si tu veux dormir. Tu déranges les passants qui ne savent pas si tu vas bien ou pas.»

Tu pris un peu plus de temps pour l'observer après ça, mais tu ne te souvenais définitivement pas de l'avoir déjà croisé. Ceci-dit, ça n'avait rien de vraiment étrange vu l'étendue de chaque secteur. Et avec le nombre de personnes toutes plus différentes les unes que les autres que l'on pouvait croiser dans les rues, ses quelques originalité physiques étaient assez banales. Surtout quand tu te prenais comme exemple de comparaison. Ta méfiance finit cependant par t'obliger à parcourir les différents dossiers inachevés que la Milice t'avait mis dans les mains. Un vain effort puisque aucun d'entre eux ne semblait correspondre à l'énergumène face à toi. Tu soupiras en croisant les bras avant de lui adresser une nouvelle fois la parole.

« Par contre, un minimum de sympathie ne fait pas de mal. Surtout quand tu t'adresses à une Milicienne. »

C'était sûr maintenant, tu avais hésité un moment mais le doute était passé. Juste observer sa désinvolture t'agaçait et tu ne supporterais probablement pas cela très longtemps. Malheureusement, ce n'était pas une raison pour l'envoyer à la prison. Dommage. Enfin, tu pourrais toujours en profiter pour le réprimander s'il se montrait insolent. Cette idée réussit presque à t'arracher un sourire mais tu te contins. Hors de question de montrer quoi que ce soit d'autre qu'un visage neutre au brun. Par chance, si il cherchait les embrouilles tu pourrais peut-être l'électriser un peu afin de lui apprendre les bonnes manières. Ce serait une bonne façon de laisser couler le stress de cette journée avant de sortir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



VISA de l'île
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Roupillon en ville lors d'un soir comme les autres ♦ Freya   Sam 7 Mai - 10:55

Akira avait vraiment sommeil. Il voulait se rendormir, mais il ne pouvait pas trop à cause de la madame en face de lui, qui n'avait pas l'air contente. Peut-être à cause du ton employé ? Bon c'est vrai que le démon aurait put être un peu plus doux, mais bon n'aimant pas trop être dérangé dès le réveil...

- Contente de le savoir, mais tu devrais plutôt rentrer chez toi si tu veux dormir. Tu déranges les passants qui ne savent pas si tu vas bien ou pas.

Akira préféra ne rien dire. En vérité, il se fichait complètement des passants aux alentours. L'un deux pourrait manger du foin en hurlant que des scarabées bleus couraient dans ses veines qu'il l'ignorerait complètement. Quoique, il l'aurait mis un poing dans la face pour qu'il se taise et il l'aurait direct emmené voir un psy. La jeune femme renchérit ensuite :

- Par contre, un minimum de sympathie ne fait pas de mal. Surtout quand tu t'adresses à une Milicienne.

Une... Milicienne...? Akira n'avait absolument pas fait attention à l'uniforme. Sur le coup, il allait devoir faire très attention à ne rien laisser passer sur... Y'a des jours je me demande dans quoi je me suis fourré. Le démon ne savait pas si il devait s'excuser où si il devait lui dire qu'il n'avait pas vu qu'elle était une Milicienne. Dans tous les cas, il était assez mal à l'aise.

- Ah, euh... j'avais pas vu que vous étiez une Milicienne... et euh... Comme je suis à moitié réveillé... bah voilà quoi.

... C'était. Complètement. Nul. Intimidé par une fille de la Milice. On aura tout vu. Heureusement que Huo n'a rien vu de ça.

✂------------
Mes cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukis-world.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Roupillon en ville lors d'un soir comme les autres ♦ Freya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roupillon en ville lors d'un soir comme les autres ♦ Freya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C A E L I A :: IRP :: Caelia :: Quartier Ouest :: Place Publique-